Mon chien n’aime pas être seul : comment l’aider ?

chien-solitude-wamiz
18.10.2019

Cet article a été réalisé avec le partenariat de WAMIZ, Le site des animaux de compagnie.

Votre chien n’aime pas être seul, et vous le fait savoir en détruisant vos affaires et en faisant du bruit en votre absence ?

Supporter la solitude, ça s’apprend. Voici des astuces pour aider votre animal à mieux vivre les moments qu’il passe loin de vous !

 

La solitude du chien a des conséquences qui varient selon la gravité de la situation. Votre chien est peut-être juste un peu mou ou au contraire agité lorsqu’il se rend compte que vous allez sortir sans lui, ou peut-être qu’il détruit la maison en votre absence. Dans tous les cas, il y a des solutions pour aider votre chien à mieux vivre la solitude.

 

Pourquoi est-ce que votre chien n’aime pas rester seul ?

Le chien est un animal sociable qui aime rester auprès de ceux qu’il aime, bien qu’il y ait bien entendu des différences à ce niveau entre les différentes races de chiens. Mais de manière générale, les chiens sont heureux lorsqu’ils ont l’occasion d’interagir avec leurs semblables ou leurs familles humaines, même si c’est juste pour faire la sieste dans la pièce où tout le monde se trouve !

De plus, si votre absence rime avec ennui et potentiellement avec inconfort (s’il a un peu froid, faim ou ne peut sortir faire ses besoins pendant trop longtemps), ce n’est pas étonnant que votre chien redoute les moments où vous le laissez à la maison. Toutefois, il y a des solutions pour aider votre chien qui n’aime pas rester seul à s’habituer à la situation.

 

Comment aider votre chien à supporter la solitude ?

Si possible, il faut éduquer votre chien à supporter la solitude dès son plus jeune âge. Plus tôt il s’y habituera, mieux ce sera pour lui à l’âge adulte !

Pour cela, faites en sorte de lui faire comprendre que votre départ n’est pas une fatalité. Sortez sans faire de grands gestes ou en le couvrant de friandises pour « compenser » votre départ, car vous confirmerez son ressenti que la solitude est un moment douloureux à vivre.

Commencez par sortir pour de courtes durées, même pour 15 minutes, et ne faites pas la fête à votre chien à votre retour, même si c’est dur de résister face à son enthousiasme de vous retrouver ! Petit à petit, sortez de plus en plus longtemps, et vous verrez qu’avec le temps votre chien s’y fera.

Pendant votre absence, laissez à disposition des jouets, de l’eau et une couverture bien chaude (ou une serviette fraîche posée au sol, s’il fait chaud) pour que votre chien soit confortable physiquement en votre absence. Bien entendu, il faut lui donner l’occasion de faire ses besoins avant votre départ. Et si vous vous sentez coupable de laisser votre chien seul pendant la journée, rappelez-vous qu’il passera une bonne partie du temps à faire la sieste !

Si vous constatez que votre chien a fait des bêtises pendant votre absence, ne le punissez pas à votre retour. L’animal n’en sera que plus stressé, et ne comprendra pas forcément que vous le punissiez pour les bêtises en question qui auront eu lieu bien avant que vous n’en constatiez les dégâts.

Si, après avoir passé du temps à travailler sur cette problématique, vous constatez que votre chien déteste toujours autant rester seul ou que ses comportements destructeurs persistent, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou un comportementaliste canin.

 

Inutile de laisser votre animal souffrir alors que de nombreuses solutions existent !

 

La FACCO, en faveur du bien-être de votre animal !