Les mucilages

Les mucilages sont des substances végétales, constituées de polysaccharides, qui gonflent au contact de l’eau en prenant une consistance visqueuse, parfois collante, semblable à la gélatine, ce sont donc des fibres solubles dans l’eau qui sont utilisées pour traiter les troubles du transit digestif.

En effet ils régularisent le transit et facilitent l’élimination fécale.

Pour la petite histoire

Dans un premier temps graines de psyllium sont une source très intéressante de mucilages. Le psyllium tire son nom du grec “psyllia”, qui signifie puce : les graines, noires ou blondes suivant les espèces, ressemblent en effet à de minuscules pucerons, les psylles. Le psyllium est très utilisé dans l’alimentation des chiens de traîneau, pour prévenir la diarrhée de stress.

Rôles dans l’organisme

Les mucilages qui composent l’enveloppe des graines de psyllium ont une grande capacité de rétention d’eau. Ils gonflent en fixant l’eau et créent un gel qui augmente la viscosité du contenu intestinal (chyme). Le psyllium est un facteur d’amélioration du transit digestif. Le psyllium agit donc contre la constipation. C’est d’ailleurs sa principale indication en médecine humaine. La progression des matières fécales dans le côlon est plus régulière et la lubrification induite par le gel de psyllium facilite l’élimination fécale.

Sources naturelles

Les différentes espèces de psyllium (Plantago ovata, Plantago ispaghula) sont des plantes originaires de l’Inde.