Le zinc

Outre son impact sur l’ensemble de l’organisme, cet oligo-élément est un élément crucial de la synthèse du collagène et de la kératine. Il a des vertus cicatrisantes et amélioratrices sur la beauté du pelage. Les carences surviennent le plus souvent dans des aliments de mauvaise qualité, riches en son et en minéraux qui empêchent l’absorption normale du zinc.

Pour la petite histoire

Le zinc est un élément minéral mineur, élément de transition, qualifié en nutrition d’oligo-élément minéral de par son importance quantitative faible bien que vitale pour l’organisme. Les races de chiens nordiques présentent parfois des troubles de l’assimilation du zinc.

 

Son rôle dans l’organisme

Le zinc est le coenzyme de très nombreux systèmes métaboliques. Indispensable au transport sanguin de la vitamine A, il joue un rôle important dans la reproduction. Il est aussi un élément fondamental de l’intégrité de la peau, et donc de la qualité du poil. De plus il aide à l’élimination des lactates produits lors d’effort musculaire bref et intense. C’est donc un oligo-élément qui a un rôle primordial pour la peau. Chez l’Homme, il agit sur certains problèmes cutanés, comme l’acné, et entretient la jeunesse cellulaire. Il a également d’autres fonctions organiques sur le système nerveux, la prostate, le système immunitaire et le processus de cicatrisation. Enfin, il a aussi un rôle dans la régulation du taux d’insuline dans le sang.

 

Sources naturelles

Les meilleures sources alimentaires en zinc sont : les crustacés (en particulier les huitres), la viande rouge (surtout le foie), les céréales complètes, le jaune d’œuf, les légumes (surtout le soja), les pommes de terre et les haricots verts.