Le fer

Le fer est l’élément chimique de numéro atomique 26, de symbole Fe.

De par ses fonctions, c’est un nutriment essentiel dans la prévention et le traitement des anémies.

 

Pour la petite histoire

Le fer est un oligoélément très présent dans l’organisme humain qui en contient entre 2,5 et 4g. Il entre dans la constitution de l’hémoglobine et de la myoglobine, deux protéines très impliquées dans l’oxygénation des cellules de l’organisme. Un manque de Fe dans l’organisme se traduit généralement par l’anémie pouvant avoir des conséquences graves si elle n’est pas traitée.

 

Son rôle dans l’organisme

Le fer est un constituant de l’hémoglobine à l’intérieur des globules rouges, qui sert à approvisionner les différents organes en oxygène.

Ce pigment assure le transport de l’oxygène dans les globules rouges. La myoglobine, remplit la même fonction dans le muscle. Ceci explique la couleur rouge du sang et du muscle. Il a également de nombreuses fonctions enzymatiques, touchant en particulier à la respiration cellulaire.

 

Sources naturelles

Le foie, les viandes et les poissons, mais aussi les légumes verts, les abats et surtout certains sels minéraux constituent des sources d’apport en fer pour l’animal.

Cependant selon sa forme chimique au sein des aliments, le fer est plus ou moins bien assimilé. Le fer dit héminique des produits carnés et des produits de la mer est plus assimilable. En effet l’organisme en retient environ 25 %. Le fer non héminique présent dans les végétaux, les œufs et les produits laitiers est moins assimilable. En outre l’organisme en retient au mieux 5 %.

L’assimilation de ce dernier est meilleure en présence de vitamine C (fruits ou légumes).