L’arginine

L’arginine est un acide α-aminé.

Il est un acide aminé indispensable pour les chiens et les chats. Des chiots nouveaux-nés nourris avec un lait maternisé carencé en arginine développent rapidement une cataracte à l’origine de la cécité des chiots. L’arginine est aussi un précurseur du monoxyde d’azote (NO), qui joue un rôle relaxant sur les fibres lisses des vaisseaux. Une supplémentation en arginine pourrait donc avoir des effets bénéfiques en cas de maladie cardiaque ou rénale.

Pour la petite histoire

L’arginine fut isolée pour la première fois à partir de plants de lupin en 1886 par le chimiste suisse Ernst Schultze. Elle est également dérivée de la guanidine, produite à partir du guano.

L’arginine participe à la synthèse de l’urée à partir de l’ammoniac. En absence d’arginine dans son alimentation, un chat peut développer en quelques heures des signes cliniques d’intoxication par l’ammoniac (hyperammoniémie) : vomissements, hypersalivation et troubles nerveux. Cette carence peut conduire à la mort de l’animal si elle n’est pas corrigée rapidement.

Son rôle dans l’organisme

Il a été montré que l’arginine réduit les troubles respiratoires provoqués par l’augmentation de la production de CO et les atteintes d’insuffisance cardiaque chronique sévère. L’arginine joue également un rôle dans les mécanismes immunitaires.

Sources naturelles

L’arginine est abondante dans les tissus d’origine animale, tels que les muscles, la peau ou les poils. La gélatine est assez riche en arginine.