La taurine

La taurine est utilisée dans la prévention et le traitement de maladies cardiaques graves, appelées cardiomyopathies dilatées. Chez le chat, la taurine est un acide aminé indispensable. Elle est indispensable à la vision et à la fonction de production. Ses vertus protectrices vis-à-vis des radicaux libres en font également un antioxydant de choix dans la lutte contre le vieillissement.

Pour la petite histoire

La taurine a été découverte en 1826 dans la bile de bovins (Bos Taurus), d’où son nom. C’est un acide aminé renfermant du soufre présent dans la plupart des tissus animaux, et se concentrant dans les muscles. Cependant, à la différence des acides aminés classiques, elle ne participe pas à la synthèse des protéines.

Son rôle dans l’organisme

La taurine permet la synthèse des sels biliaires par le foie. Mais elle agit aussi en influençant les flux de calcium entre l’intérieur et l’extérieur de la cellule, ce qui lui permet d’agir sur le fonctionnement cardiaque. Elle a de plus une action antioxydante importante dans la cellule. Enfin, la taurine joue le rôle d’un précurseur pour la synthèse de lipides complexes de la peau (glycosphingolipides), qui ont des propriétés antimicrobiennes.

Sources naturelles

Les viandes (exemple : viscères de volailles) constituent les sources naturelles de référence en taurine.