L’espérance de vie des chiens et des chats diminue-t-elle ?

En termes de santé des animaux de compagnie, il est important d’avoir en tête des informations solides et avérées. De nombreuses affirmations sans aucun fondement circulent, notamment concernant l’espérance de vie des chiens et chats.

Est-il vrai qu’elle diminue ?

 

NON. Cette affirmation est de loin erronée, même si certains blogueurs affirment que « De nombreux vétérinaires évoquent l’explosion des maladies chroniques : cancers, diabète, maladie rénales, problèmes urinaires, sans parler de l’obésité et du surpoids qui concernent désormais 70% de nos chiens et chats ! Les chats et les chiens vivent moins vieux depuis qu’on leur donne des aliments industriels. »

L’âge moyen de décès des chiens et des chats a progressé en 20 ans.

Pour information, la FACCO, en collaboration avec Kantar, publie tous les 2 ans une étude sur le parc animalier français. Nous observons qu’entre 1996 et 2018 l’âge moyen de décès des chats a progressé de pratiquement quatre ans passant de 8 ans à 11,9 ans. L’âge moyen de décès des chiens a progressé également d’un an environ sur cette même période (11,8 ans à 12,7 ans). Si nous ne pouvons pas conclure que c’est grâce à l’alimentation industrielle – mode d’alimentation majoritaire choisi par les propriétaires – nous ne pouvons pas non plus dire qu’elle diminue l’espérance de vie des animaux familiers.

De nombreux autres facteurs contribuent très certainement à l’augmentation de la longévité moyenne: médicalisation, stérilisation, engouement pour les petits chiens… A ce jour, aucune étude scientifique n’a établi de lien de causalité entre alimentation industrielle et maladies chroniques.