Accueil du site > Homme et animal > La population française d’animaux familiers et leurs maîtres

La population française d’animaux familiers et leurs maîtres

Des animaux familiers dans un peu moins d’un foyer français sur deux.

En 2012, plus de 63 millions de chiens, chats, oiseaux, poissons et autres petits mammifères partagent la vie des familles françaises.

La population de chiens, avec 7,42 millions, poursuit sa décroissance (-2,24% versus 2010) alors que la population de chats, avec 11,41 millions, augmente de 4,11%.

La population de poissons (34,99 millions) augmente de près de 11% versus 2010. Les difficultés liées au dénombrement des poissons incitent toutefois à la prudence dans l’interprétation de ces chiffres.

Confirmation du retour à la normale amorcé en 2010, la population d’oiseaux se stabilise et retrouve son niveau de 2004, antérieur à la crise de l’influenza aviaire et des contraintes alors imposées.

La population de petits mammifères atteint un niveau bas record avec une perte de 200 000 animaux par an en moyenne entre 2010 et 2012.

Quelques caractéristiques de la population canine

7 chiens sur 10 sont de race ou d’apparence de race. Le Labrador reste largement en tête des races possédées, suivi du Yorkshire terrier et du Caniche.

48,9% de la population canine sont des mâles, dont 25,2% sont castrés. 51,1% sont des femelles dont 48,3% sont stérilisées.

Indice de la responsabilité des maîtres, le taux de stérilisation augmente régulièrement d’année en année (37% de la population totale de chiens, +4,5 points par rapport à 2010).

Population féline

Les chats sont en majorité non achetés, et près de 3/4 sont des chats européens. Les Siamois suivis des Persans et Chartreux restent les races les plus possédées.

44,4% sont des mâles dont 80,6% sont castrés et 55,6% sont des femelles, dont 74,5% sont stérilisées.

Sur l’ensemble de la population de chats, le taux de stérilisation de chats est de 77,2%, en augmentation de 3 points vs 2010.

Accueil | Plan du site | Mentions légales