MOS

aussi appelé mannan-oligosaccharides

Les MOS participent au bon équilibre de la population bactérienne de l’intestin, et agissent directement et indirectement sur la bonne santé du tube digestif. Ils ont donc une action préventive marquée vis-à-vis des problèmes de diarrhées, et contribuent à prévenir les maladies infectieuses ayant une origine digestive.

Pour la petite histoire

Les mannan-oligosaccharides appartiennent à la grande catégorie des fibres, et sont donc des glucides non digestibles par l’animal. Comme les FOS, ils ont une action bénéfique à l’encontre des “mauvaises” bactéries qui peuplent la lumière de l’intestin, mais avec un mode d’action différent. Ils sont composés de deux sucres : le glucose et le mannose.

Rôles dans l’organisme

Ces fibres de levures exercent deux types d’actions bénéfiques au niveau du tube digestif :

elles limitent le développement des bactéries pathogènes en les empêchant de venir se fixer sur la muqueuse de l’intestin ;

elles améliorent directement l’efficacité des défenses immunitaires de l’organisme, lui permettant de mieux lutter contre les agents pathogènes.

Les avantages des Mannane-oligosaccharides sont nombreux chez les jeunes animaux, dont la maturation des voies intestinales et la population de la microflore intestinales sont en train de s’établir. Ils peuvent aussi être très bénéfiques en période de stress. Les Mannane-oligosaccharides fonctionnent très bien en association avec les antibiotiques. Les Mannane-oligosaccharides devraient faire partie d’une approche qui comporte aussi l’utilisation de probiotiques et autres agents antimicrobiens afin de cumuler le plus d’avantages possibles pour la productivité animale.

Sources naturelles

Les MOS sont des fibres qui proviennent de la paroi des levures.