Les antioxydants

 aussi appelés anti-radicaux libres

Les rôles des antioxydants sur la santé constituent l’une des dominantes de la recherche médicale actuelle. En effet ils participent à la lutte contre le vieillissement, prévention et traitement des maladies cardio-vasculaires. Ils peuvent intervenir également aider à la prévention de certains cancers, des maladies nerveuses, des cataractes, et celles induites par l’effort physique.

Pour la petite histoire

Dans un premier temps les antioxydants permettent à l’organisme de lutter contre les effets destructeurs des radicaux libres (appelés scientifiquement “espèces réactives de l’oxygène” ou ERO). Ces derniers étant des éléments instables dérivés de l’oxygène, produits en permanence par l’organisme. La production des ERO est augmentée en cas d’inflammation, de stimulation du système immunitaire et d’exposition à des toxines.

Rôles dans l’organisme

Les antioxydants protègent les membranes de la cellule et son noyau contre les radicaux libres, semblables à de petites météorites venant sans cesse frapper la cellule. Par ailleurs l’organisme possède une large gamme de moyens de défense contre les attaques des radicaux libres. En outre grâce à des mécanismes enzymatiques (superoxyde dismutase (SOD), glutathion péroxydase et catalase). Mais aussi grâce à des substances antioxydantes d’origine à la fois endogène et alimentaire. Une perturbation de ce système de défense naturel se traduit par un stress oxydatif.

Sources naturelles

Selon l’antioxydant en cause (vitamine, pigment colorant, enzyme), on trouve ceux-ci dans certains fruits. Notamment le citron, l’orange, le melon, la tomate, le raisin. Mais également dans les germes de céréales, dans les feuilles de thé vert, ou dans le vin rouge. Les antioxydants les plus utilisés sont la vitamine E, la vitamine C, les pigments caroténoïdes, la taurine et les polyphénols.