Les acides aminés indispensables

Les acides aminés indispensables : Arginine, histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine…

L’absence d’un seul de ces acides aminés indispensables dans l’alimentation stoppe la synthèse des protéines normales et vitales pour l’organisme. L’animal utilise alors ses propres protéines pour synthétiser celles qui manquent, ce qui met progressivement sa vie en danger.

Pour la petite histoire

Les acides aminés indispensables* ne peuvent être synthétisés par l’organisme. Ce dernier doit donc impérativement les trouver dans son alimentation, en des quantités et proportions idoines.

Leurs rôles dans l’organisme

Les acides aminés indispensables portent bien leur nom, puisque sans eux toute synthèse protéique normale est impossible pour l’organisme. La croissance du chiot ou du chaton est ralentie et, chez l’animal adulte, des fonctions essentielles sont perturbées : élimination des déchets azotés, synthèse de l’hémoglobine, etc.

Chez l’Homme, on compte huit acides aminés essentiels : le tryptophane, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucineet l’isoleucine.

Sources naturelles

Les protéines alimentaires dites “à haute valeur biologique” sont celles qui cumulent une bonne digestibilité et une richesse en acides aminés indispensables : protéines d’oeuf, viandes et poissons, isolats de soja, caséine du lait.

(*) Arginine, Histidine, Isoleucine, Leucine, Lysine, Méthionine, Phénylalanine, Taurine (chat seulement), Thréonine, Tryptophane, Valine