Le sélénium

Le sélénium est un oligo-élément.

Il joue un rôle complémentaire dans la lutte contre tous les états de “stress oxydatif” auxquels est soumis l’organisme. Comme on a pu le constater sur le vieillissement, l’effort physique intense, la pollution, les cancers ainsi que sur les maladies inflammatoires. 

 Dans l’organisme, il est lié à différentes protéines et principalement stocké dans les muscles.

Pour la petite histoire

Le sélénium est un élément minéral mineur, non métallique. En nutrition il est qualifié d’oligo-élément minéral de par son importance quantitative faible bien que vitale pour l’organisme. Il est l’élément chimique de numéro atomique 34 et de symbole Se.

Son rôle dans l’organisme

Cet oligo-élément est un antioxydant qui agit en synergie avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires. En particulier celles des cellules musculaires.

Il joue aussi un rôle dans le métabolisme au niveau du foie. De plus il contribue également au maintien des muscles squelettiques et cardiaques ainsi que des spermatozoïdes.

Sources naturelles

On le trouve sous forme de sels minéraux, dans les poissons, mais aussi dans les viandes en moindre quantité mais l’aliment qui en contient le plus est la noix du Brésil.

La teneur en sélénium des grains et des légumes dépend directement de la teneur de cet oligo-élément dans les sols où ils sont cultivés. De même, la teneur des aliments de source animale varie selon celle de l’alimentation des animaux.