La vitamine C

aussi appelée acide ascorbique

La vitamine C est généralement non indispensable au chien et au chat. Cependant cette vitamine devient importante à fournir dans l’alimentation. Notamment lorsque le foie de l’animal ne peut plus en produire assez. Elle permet alors d’aider à prévenir ou à traiter les maladies liées au vieillissement. Elle permet également d’aider le stress cellulaire induit par l’effort physique, les dégénérescences articulaires (arthrose)…

Pour la petite histoire

Le scorbut, carence en vitamine C, est connu depuis la nuit des temps chez l’homme (les marins le prévenaient grâce au citron).

Peu le savent mais l’acide ascorbique n’est pas une vitamine au sens strict chez le chien et le chat qui peuvent le synthétiser en conditions de vie normales.

Rôles dans l’organisme

L’acide ascorbique assure diverses fonctions vitales dans l’organisme, comme :

la neutralisation des radicaux libres (effet antistress oxydatif ): la vitamine C permet la régénération de la vitamine E, elle-même antioxydant naturel puissant;

le métabolisme du fer,

certaines réactions immunitaires anti-infectieuses.

Sources naturelles

La vitamine C est très répandue dans la nature et tous les végétaux en contiennent, en particulier les agrumes (citron, orange), les baies (cassis), le kiwi ou les fraises. Chez le chien et le chat, la synthèse de vitamine C a lieu dans le foie, à partir du glucose.