L’EXPERTISE INDUSTRIELLE

Rencontre avec tous les types d’aliments

 

Quatre catégories pour comprendre la classification et l’intérêt de la nutrition des animaux de compagnie grâce à notre expertise industrielle :

Aliments complets

Des aliments qui, grâce à leur composition, assurent une ration journalière équilibrée. Certains de ces aliments possèdent des propriétés nutritionnelles bénéfiques. Cela varie particulièrement en fonction du stade de vie de l’animal (chiot, adulte…) ; de son activité (actif, sédentaire…) et de son besoin spécifique (animal stérilisé, boules de poils, sensibilité de la peau…).

Aliments complémentaires

 

Des aliments qui, en raison de leur composition, parviennent à assurer la ration journalière uniquement associés à d’autres ingrédients, par exemple : aliment complémentaire + viandes + légumes.

Cette catégorie comprend également les friandises destinées à récompenser l’animal lors de son éducation ou ses jeux avec son possesseur. Certains possèdent des formulations spécifiques qui contribuent à l’hygiène de l’animal. Ex. prévention de la plaque dentaire.

Aliments à objectifs nutritionnels particuliers (ou aliments diététiques)

 

Des aliments qui, du fait de leur composition particulière ou du processus particulier de leur fabrication, se distinguent nettement des aliments courants, et qui couvrent des besoins diététiques spécifiques comme :

       Le soutien de la fonction rénale en cas d’insuffisance rénale chronique,

       La réduction de la formation de calculs d’urate, d’oxalate ou de cystine

       La réduction des intolérances à certains ingrédients et nutriments,

       La compensation de la maldigestion

       Le soutien de la fonction cardiaque (en cas d’insuffisance cardiaque chronique)

       Le soutien de la fonction hépatique (en cas d’insuffisance hépatique chronique)

       La régulation de l’apport de glucose (Diabetes mellitus)

       La régulation du métabolisme des lipides (en cas d’hyperlipidémie)

       La réduction d’un excès pondéral

       La récupération nutritionnelle, convalescence

       Le soutien de la fonction dermique (en cas de dermatose et de dépilation)

       Le soutien du métabolisme des articulations (en cas d’ostéoarthrose)

Les articles à mastiquer

 

(sticks en peau de buffle, oreilles de porc, os naturel, nerfs de bœuf…) s’ils sont encadrés par la même réglementation sanitaire, ne sont pas des aliments au sens strict. Ils ne sont pas destinés à être ingérés et ne possèdent aucune qualité nutritionnelle.