Acides gras conjugués

aussi appelés CLA

Les acides gras conjugués dérivés de l’acide linoléique ou CLA (Conjugated Linoleic Acid) ont été étudiés dans le cadre de la lutte contre l’obésité. Une forme particulière de CLA (ou isomère) prévient en effet l’accumulation de triglycérides dans des cultures d’adipocytes.

Pour la petite histoire

Chez l’homme, le CLA ne diminue pas le poids corporel de patients obèses. Il permet d’augmenter la masse maigre (les muscles) aux dépens de la masse grasse (ou tissu adipeux). Le CLA montre également un effet positif sur la composition corporelle de chiens nourris à volonté.

Rôles dans l’organisme

L’action anti-adipogénique du CLA, est l’effet qu’il cause sur la régulation du métabolisme du glucose et des acides gras au niveau des cellules du tissu adipeux. Les différents isomères de CLA sont étudiés en raison d’autres propriétés bénéfiques potentielles notamment les effets sur les cancers, l’athérosclérose, la fonction immunitaire et le diabète.

Sources naturelles

Les CLA sont rencontrés dans les ingrédients d’origine animale comme les produits laitiers, les viandes et les graisses. Ils sont synthétisés dans le rumen par certains microorganismes. En revanche, chez le chien, la production de CLA par les bactéries intestinales est très réduite. L’addition de CLA dans l’aliment se fait via des formes synthétiques.